Courrier électronique reçu le 27/04/2015 de la part du président de l'université de Lorraine

Madame, Monsieur, cher-e collègue,

La première phase de sélection du second Programme d’Investissements d’Avenir (PIA2) vient de s’achever. Le dossier porté par l’Université de Lorraine a été retenu pour la suite du concours, parmi 7 autres dossiers sur les 20 candidatures présentées. Le jury, prenant en compte la réalité de notre potentiel scientifique et de notre ancrage socio-économique, nous conseille d’orienter notre candidature vers un Isite.

Le 21 janvier dernier, dans le cadre du PIA2 et de l’appel d’offre IDEX/ISITE, l’Université de Lorraine a déposé une candidature intitulée Lorraine Université d’Excellence (LUE), au nom d’un consortium de partenaires incluant des membres fondateurs (UL, CNRS, Inria, Inra, Inserm et CHU de Nancy), un établissement d’enseignement supérieur d’enseignement et de recherche (AgroParisTech), des acteurs de l’innovation et du développement socio-économique (ArcelorMittal, ANDRA, BRGM, INERIS, IRT, M2P), des universités de choix avec lesquelles le consortium a des collaborations réelles et de qualité (Georgia Tech, UCSD, Universität des Saarlandes) et avec le soutien de l’ensemble des collectivités territoriales lorraines.

Ensemble, nous avons défini une initiative explicitement focalisée

- sur le développement et la consolidation de notre potentiel scientifique en lien avec la stratégie de recherche définie avec nos partenaires et par nos conseils qui identifie 8 domaines thématiques,

- et sur notre capacité à apporter des réponses aux grands enjeux sociétaux et économiques.

Notre projet propose de développer une palette de dispositifs interconnectés et articulés, palette conçue comme un moteur pour favoriser l’excellence, stimuler l’attractivité et créer de la valeur. Nous portons une ambition : bâtir et donner toute sa puissance à un modèle original d’une université européenne, pluridisciplinaire, technologique et entrepreneurial.

Le dossier LUE a été instruit par un jury international qui a procédé la semaine dernière à l’audition de l’ensemble des candidats : 7 dossiers proposés en IDEX et des 13 dossiers proposés en ISITE.

La délégation Lorraine Université d’Excellence a été auditionnée le jeudi 23 avril. Elle était composée de Pierre Mutzenhardt, Président de l’Université de Lorraine, Karl Tombre, coordinateur du projet et vice-président de l’UL en charge des partenariats socio-économiques et de l’international, Olivier Le Gall, directeur général pour la science de l’Inra, Yves Berthelot, vice-président relations internationales de Georgia Tech Atlanta et président de Georgia Tech Lorraine et Luc Chefneux, directeur pour l’innovation et la Recherche-Développement à ArcelorMittal Research Development et membre du CA de notre université. Après une présentation du dossier de 20 minutes réalisée à 5 voix, une heure d’échange avec le jury a permis à la délégation d’expliciter les enjeux de notre projet, sa plus-value, la trajectoire d’évolution que nous ambitionnons ainsi que l’assise de notre stratégie.

Ce vendredi 24 avril, le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et le Commissariat Général à l’Investissement ont annoncé que le jury international avait présélectionné 8 projets sur les 20 déposés pour PIA2 : 3 projets d’IDEX (Lille, Nice Côte d’Azur et Grenoble-Alpes) et 5 projets d’ISITE (Montpellier, Lorraine, Clermont, Paris-Est et Bourgogne Franche-Comté).

Compte tenu de l’extrême sélectivité de cette première phase, nous pouvons déjà considérer comme un succès le fait d’être retenu parmi les 8 candidats autorisés à poursuivre leur démarche de candidature. Je tiens ici à remercier vivement tous les collègues et partenaires qui se sont investis dans la construction de notre dossier et ont permis de franchir cette première étape.

Toutefois, comme c’est également le cas pour le dossier déposé par Montpellier, le jury nous recommande une requalification de notre projet d’Idex en Isite. Même si nous ne connaissons pas encore les détails de l’évaluation de notre dossier, cette recommandation du jury indique que nous avons des atouts scientifiques thématiques et distinctifs reconnus sur le plan international, mais avec probablement un spectre d’excellence dont la largeur actuelle ne nous permet pas de nous qualifier pour un Idex.

Il faudra attendre de pouvoir disposer de davantage d’éléments d’analyse pour pouvoir définir précisément la stratégie à adopter pour la phase de la sélection. Le chemin à parcourir n’est plus très long : l’Université de Lorraine est proche du périmètre d’excellence requis. Forts d’une organisation stabilisée et d’une gouvernance performante, nous bénéficions d’atouts incontestables pour engager l’établissement dans cette dynamique.

Très cordialement,
Pierre Mutzenhardt
Président de l'Université de Lorraine