poste de professeur en théorie analytique des nombres

Un poste de professeur en théorie analytique des nombres devrait être ouvert à l’Université de Lorraine, site de Nancy, lors du prochain concours, sous réserve de validation.

La personne recrutée sera affectée à l’équipe Analyse et Théorie des Nombres de l’IECL (Institut Élie Cartan de Lorraine, [1]) pour la recherche et au Département de Mathématiques pour l’enseignement [2].

Les candidat(e)s intéressé(e)s par ce poste sont invités à contacter

  • Camille Laurent-Gengoux (camille.laurent-gengoux@univ-lorraine.fr), resp. équipe
  • Olivier Garet (olivier.garet@univ-lorraine.fr), resp. département
  • Thomas Stoll (thomas.stoll@univ-lorraine.fr) professeur en théorie analytique des nombres

Nous vous remercions de nous aider à diffuser cette annonce auprès des personnes potentiellement intéressées.

Profil recherche :

Une candidate ou un candidat est recherché(e) dans le domaine de la théorie analytique des nombres. La ou le candidat(e) devra disposer d’un dossier scientifique solide dans ce domaine. Une capacité à interagir avec les probabilités et/ou l’informatique serait un élément apprécié. La ou le candidat(e) sera affecté(e) à l’Institut Élie Cartan de Lorraine (IECL) sur le site de Nancy et intégrera l’équipe « Analyse et Théorie des Nombres ». La qualité scientifique sera l’élément prioritaire dans la sélection des dossiers.

Profil enseignement :

Comme tout enseignant du département de mathématiques, la personne recrutée devra pouvoir enseigner tout le spectre des mathématiques en Licence de Mathématiques et dans d’autres licences de la Faculté des Sciences et Technologies (informatique, physique-chimie, sciences pour l’ingénieur, biologie), ainsi que les enseignements de Master cohérents avec son profil recherche. Elle enseignera prioritairement à la Faculté des Sciences et Technologies, mais des enseignements sur d’autres sites nancéiens de l’Université peuvent lui être demandés. Seront particulièrement appréciées les candidatures montrant une implication forte dans les aspects individuels ou collectifs des missions d’enseignement. Comme tout professeur des universités, la personne recrutée devra prendre des responsabilités collectives (par exemple, et à court terme, direction de filière, de diplôme, représentation dans des conseils de composante ou d’université).