2e colloque interne de l'équipe “Probabilités & Statistiques” de l'Institut Élie Cartan — 5 décembre 2013
Pierre Vallois

Un modèle d'évolution de tumeur cancéreuse soumise à un traitement de radiothérapie

On s'intéresse à une modélisation probabiliste de la réponse d'une tumeur cancéreuse soumise à un traitement de radiothérapie appliqué journellement. Nous proposons un modèle bi-échelle : les deux niveaux sont ceux de la cellule et de la tumeur. On utilise un modèle de chaîne de Markov avec un nombre fini d'états pour prendre en compte les effets du traitement sur une cellule cancéreuse donnée. Nous supposons ensuite qu'une tumeur est une collection de cellules indépendantes — ce qui est irréaliste, mais il semble difficile de prendre en compte les dépendances spatiales. Une grandeur d'intérêt pour mesurer l'efficacité du traitement est de considérer la durée de survie de la tumeur : dans les conditions ci-dessus, on peut donner une estimation de celle-ci en fonction de la taille initiale de la tumeur.

Ce travail a été réalisé en collaboration avec T. Bastogne (du CRAN) et notre doctorante R. Keinj.