Groupe de Travail des Doctorants

Institut Elie Cartan, Université de Lorraine

Logo Institut Elie Cartan


Liste des participants

  • Abdelbari Merwan
  • Arnab Roy
  • Benjamin Alvarez
  • Clémence Karmann
  • David Feutrie
  • Dimitry Kfoury
  • Fabien Bessière
  • Florian Lietard
  • Habiba Knani
  • Hussein Mesmar
  • Ibtissem Zaafrani
  • Imene Djebour
  • Iury Domingos
  • Jérémy Haut
  • Johann Verwee
  • Marwa Ltaifa
  • Paul Peringuey
  • Philippe Marchner
  • Pierre-Adrien Tahay
  • Rémi Côme
  • Rihab Daadaa
  • Robin Riblet
  • Rodolphe Loubaton
  • Simon Jacques
  • Simon Roby
  • Souâd Yacheur
  • Spyridon Afentoulidis
  • Tom Riblet
  • Ulysse Herbach
  • Vincent Hass
  • Youssef Salman

Programme de la journée

La journée des doctorants aura lieu le vendredi 17 mai à Nancy, dans l'amphi 7 de la FST.

  • 10H00 Accueil (Amphi 7, FST)

  • 10h30 - 11h15 David Feutrie

    Cribler par une progression arithmétique

    L’objectif de cet exposé sera de donner les résultats déjà formulés sur l’évaluation de l’ensemble des entiers n’excédant pas x et n’admettant aucun diviseur dans une progression arithmétique donnée, puis de donner les améliorations que nous pouvons faire sur ces résultats, pour terminer sur des généralisations de ce résultat à d’autres ensembles.

  • 11h15 - 12h Simon Roby

    Pourquoi étudie-t-on les groupes de Lie et leurs représentations ?

    La théorie de Lie forme de nos jour une partie fondamentale des mathématiques. Elle est en lien avec un large spectre des mathématiques mais aussi avec beaucoup de théories physiques. Dans cet exposé de culture scientifique, nous verrons comment cette théorie a vu le jour et quels sont ses liens avec les autres domaines scientifiques.

  • 12h - 13h30 Pause-déjeuner (salle M06)

  • 13h30 - 14h15 Pierre-Adrien Tahay

    Corrélations d'ordre 2 de suites de Rudin-Shapiro généralisées sur un alphabet de taille quelconque

    Les suites pseudo-aléatoires sont des suites déterministes construites sur des alphabets finis et possédant des propriétés similaires aux suites aléatoires. En 1998, Mauduit et Sárközy publièrent un article sur le sujet avec notamment des résultats pour la suite de Thue-Morse et celle de Rudin-Shapiro à deux lettres. Plusieurs articles avec d'autres co-auteurs suivront. En 2009, Grant, Shallit et Stoll s'intéressèrent aux corrélations des suites "généralisées" de Rudin-Shapiro construites sur des alphabets de taille supérieur à 2 et qui constituent une nouvelle famille d'exemples de suites pseudo-aléatoires. Dans cet exposé je présenterai une partie de leurs résultats et les méthodes utilisées, qui font notamment intervenir des sommes d'exponentielles. Je présenterai également des généralisations fondées sur la notion des "matrices de différence" que j'ai pu obtenir récemment dans mon travail de recherche de thèse.

  • 14h15 - 15h Arnab Roy

    Stabilization of a rigid body moving in a compressible viscous fluid.

    We study the stabilizability of a fluid-structure interaction system of a viscous, compressible fluid and rigid ball in a three dimension space with an external force acting on the ball produced by a spring and a damper connecting the centre of the ball to a fixed point h_1. If the centre of mass of the body is not sufficiently close to the desired state h_1, we derive a switching feedback control law to analyze the long time behaviour of the system.

  • 15h - 15h30 Pause

  • 15h30 - 16h15 Johann Verwee

    Théorèmes d'Erdős–Wintner effectifs

    Le théorème d’Erdős–Wintner, qui apporte une réponse complète à la question de l’existence d’une loi de répartition limite pour une fonction arithmétique additive, est l’analogue en théorie des nombres du théorème des trois séries de Kolmogorov en théorie des probabilités. Il n’existe pas actuellement de résultat général fournissant une estimation effective de la qualité de l’approximation par la loi limite et applicable dans le même cadre que le théorème initial. Le but de l'exposé est donc, d'une part d'énoncer des théorèmes type Erdős–Wintner dans plusieurs systèmes de numération, et d'autre part de présenter de telles estimations effectives dans certains cas.

  • Social event

    Les Docks Café, 47 rue Saint-Georges